Change Écorce

Aphloia theiformis

Change Écorce

Aphloia theiformis

Noms créoles (à La Réunion) : Change écorce, fandamane ou fondamane, goyave marron
Famille botanique : Aphloiaceae
Parties utilisées traditionnellement : Feuilles, tiges, écorce, racine
Composition (feuilles et parties aériennes) : Saponosides, tannins catéchiques, polyphénols, stérols, triterpènes [1]
Utilisations traditionnelles (à La Réunion): feuilles : rafraîchissant, anti-inflammatoire, diurétique, veinotonique, dépuratif, fièvre ; écorce et fruits : vomitif [2]
Utilisations traditionnelles (Mascareignes, Antilles, Asie, Amérique du Sud) : feuilles : fièvre, douleurs musculaires, rhumatisme, diurétique, dépurative, diabète, infections gastro-intestinales, contusions, fractures, luxations, brûlures; tige : jaunisse, brûlures; écorce : brûlures [2]

Mode d’administration :
Pour les troubles digestifs et la fièvre : en décoction ou infusion pendant 10 minutes de 3 feuilles dans 1 litre d’eau bouillante, à boire 3 fois par jour
Pour les contusions, fractures : usage externe des feuilles cuites en cataplasme
Pour les brûlures : utilisation des feuilles, de l’écorce broyée ou des tiges râpées sur les plaies
Toxicité : absence de toxicité par injection chez le rat de l’aphlaïol
Pharmacovigilance : Plante inscrite à la Pharmacopée française. Plante non répertoriée comme dangereuse, ne pas associer avec Rubus alceifolius

Molécules actives :

Aphloïol (ou mangiférine): propriétés cardiotoniques

Teneur : 11,2 g/100g feuilles sèches
Toxicité : Pas de toxicité

Références :
[1] Poullain C., Contribution à l’étude des plantes endémiques et indigènes de La Réunion – Recherche d’activités biologiques et de principes actifs dans 75 plantes, Thèse de Doctorat en Sciences de l’Université de La Réunion, 2004
[2] Smadja S, Marodon C., Le grand livre des plantes médicinales de l’île de La Réunion, Orphie, 2016